Écrivons-nous : une initiative pour créer du lien et rompre la solitude

Written by on mars 19, 2021

Dans un contexte de pandémie par le Covid-19, où la distanciation sociale est devenue la norme, l’association « Animons-nous » invite à renouer les liens sociaux et à entretenir le contact humain grâce à des correspondants et au numérique.

De la correspondance pour créer du lien

À l’origine du projet se trouve Marine Ferraris, présidente de l’association Animons-nous. Son slogan : redonner du lien pour tous et avec tous.

Depuis le 27 Janvier 2021, la jeune association propose aux volontaires de s’inscrire sur sa plateforme numérique pour se voir attribuer facilement et rapidement un correspondant.

Ce projet, Écrivons-nous, c’est la possibilité pour deux inconnus de se rencontrer, à travers des lettres, des courriels, ou via les réseaux sociaux pour le plaisir de partager du temps.

Pour y faire partie, les participants doivent répondre à une formulaire pour bien préciser leurs centres d’intérêts afin de se voir proposer de rentrer en contact avec un ou plusieurs correspondants dont les attentes seraient le plus en phase avec les leurs.

D’après les organisateurs, Écrivons-nous offre un espace sécurisé et réfléchi pour éviter tout dérapage et permettre aux participants de créer des liens sans crainte.

Pour cela quelques principes doivent être respectés pour le bon fonctionnement des échanges, précise Marine. Tels que le respect de l’autre, l’interdiction du harcèlement ou la possibilité de couper court à l’échange en tout temps.

Éviter le sentiment de solitude

C’est suite à la Journée de la Solitude, le 23 Janvier dernier, qu’Édith Capelle, psychologue et membre bénévole d’Animons-Nous, a eu l’idée de mettre en place ce système de correspondance pour petits et grands.

Si deux tiers des Français n’osent pas parler de leur solitude, 50 % d’entre eux y est plus sensible depuis la crise sanitaire

Un phénomène qui s’est renforcé pendant le confinement avec entre autres, la fermeture des lieux habituellement pensés pour les retrouvailles. Des mois de solitude, dont les psychiatres, psychologues et médecins commencent à explorer les conséquences sur la santé psychique et mentale des personnes de tout âge.

« La solitude s’est beaucoup développée avec le Covid-19, mais elle a toujours été là  » explique Marine.

C’est dans ce contexte qu’intervient Animons-Nous, pour rétablir le lien social et notamment renouer les liens familiaux.

Il y a une partie des gens qui n’ont pas forcément d’amis, de famille autour d’eux et qui ne savent pas toujours comment aller vers d’autres personnes. Et au contraire, il y a d’autres personnes qui sont ouvertes à l’idée de communiquer avec de nouvelles personnes

La mise en place des correspondants répond à ce besoin de sociabilité et facilite le tissage des liens par l’écrit, précise Marine.

En complément d’Écrivons-nous, l’association met à disposition via son site et les réseaux sociaux des idées d’activités ludiques à faire lorsqu’on se sent seul. Ils sont accessibles et gratuits à partir de 3 ans.

Un début de solution : rentrer en contact, ça fonctionne !

Depuis le lancement du projet, l’accueil de cette initiative a été très positif, et les premiers échanges ont démarré depuis le mois de février.

Pour faciliter les échanges, chaque week-end, l’équipe Animons organise des lives sur sa page Facebook. Ils durent en moyenne 30 minutes et sont programmés 15 jours à l’avance.

Différentes catégories de lives sont proposées pour se divertir et passer un bon moment ensemble :
– ateliers manuels et créatifs
– ateliers culinaires et scientifiques

Des rencontres autour des événements seront proposés aussi dès que les rassemblements seront possibles. « Si vous connaissez des personnes dans votre entourage qui ont besoin de lien social, de discuter et d’évacuer ce qu’elles vivent en ce moment, c’est le moment de participer à notre projet », conclut Marine.

Pour en savoir plus : https://animonsnous.wixsite.com/animonsnous